La pieuvre est l’une des meilleures mères du règne animal. À l’image de beaucoup de femmes, elle se dédie corps et âme pour ses enfants et comme tant de mères et de pères, elle se sacrifie pour eux et leur sécurité.

Malheureusement, elle en fait tant pour ses petits qu’elle va jusqu’à s’oublier, oublier ses besoins et finit par en mourir.

L’image est forte, mais c’est bien le cas, maman pieuvre, la reine des guerrières de la maternité meurt peu après l’éclosion de ses oeufs.

Voici à peu près comment ça se passe; après une reproduction un peu particulière lors de laquelle il arrive fréquemment que la femelle arrache le membre reproducteur du mâle, maman pieuvre, sperme en main ira dénicher ou construira une impénétrable cachette pour y pondre ses oeufs.

Monsieur pieuvre meurt généralement après cette intense, mais brève rencontre.

Aux gars divorcés qui se plaignent de leur pension: Au moins, t’as encore ta graine et t’es en vie 😉

La pieuvre femelle descendra ensuite en profondeur et trouvera l’endroit idéal pour pondre près de 20,000 oeufs et pour ensuite, les tricoter ensemble un à un afin d’en faire des grappes qu’elle suspendra au plafond de sa chambre de maternité.

Durant de longs mois, elle veillera ensuite sur ses oeufs et les nettoiera sans cesse afin de les protéger des petits parasites et crabes, elle fera des rotations avec les grappes afin que toutes puissent baigner dans l’eau fraîche ou ne soient écrasées et pendant tout ce temps, elle ne les quittera pas un seul instant pour trouver de la nourriture et ne fermera pas l’oeil une seconde. Tsé, une mère dévouée.

Moi, j’irais pas niaiser avec ces oeufs-là!

Pendant cette période qui peut durer plus d’un an, la mère pieuvre perd énormément de poids et s’affaiblit tant qu’elle en change même de couleur pour devenir pâle et frêle.

Lorsqu’enfin, ses petits poulpes sont prêts à éclore, maman pieuvre les détache et doucement, leur souffle juste assez d’eau pour briser leur coquille et les guidera ensuite à la surface où ils pourront commencer à se nourrir de petits mollusques. Maman pieuvre elle, redescendra lentement au fond où tous ses efforts des derniers mois auront suffit à finalement la tuer.

Sur les 20,000 oeufs pondus, il est très fréquent que tous survivent et atteignent la surface. Quelque chose d’extrêmement rare dans une nature cruelle et sans pitié.

À l’image des mères pieuvres, je vois chaque jour des parents qui se donnent, se sacrifient et se dévouent pour leurs enfants au point de s’oublier, d’oublier leurs besoins, d’oublier leur couple et leur bonheur pour finalement constater, qu’après avoir passé des années à torcher, éduquer, protéger et aimer leurs petits, ces mêmes parents sont à bout de souffle, en dépression, se séparent ou sont si malheureux qu’ils ne voient plus l’amour et le tout le bon autour d’eux.

Depuis quand avoir des enfants rime avec devenir leur esclave, leur chauffeur de taxi, leur chef cuisinier, leur psychologue, leur meilleur ami, leur organisateur d’activités toujours plus extravagantes les unes que les autres et alouette?!?

Attention! Je ne te dis pas d’arrêter de t’occuper de tes minis et de commencer à pratiquer l’égoïsme comme religion, mais je pense sincèrement que tu devrais essayer de penser un peu à toi et à ce qui te fait du bien.

Il est grand temps d’arrêter de culpabiliser et de te sentir mal parce que tu as besoin d’un break, parce que tu les as envoyés à la garderie un jour où tu ne travaillais pas ou parce que tu as le goût de les faire garder et de sortir en couple une fois de temps en temps.

Se dévouer pour ses enfants et faire leurs quatre volontés, c’est bien beau, mais ça n’en fera pas des adultes épanouis. Pour être heureux et accompli, tes enfants ont aussi et surtout besoin de TE voir heureux, de TE voir prendre soin de toi et de côtoyer des adultes qui savent reconnaître leurs besoins et leurs envies.

À t’oublier pour tes enfants, tu ne fais que leur enseigner à faire pareil et il est fort possible qu’ils deviennent à leur tour, les esclaves de leur progéniture et qu’ils se demandent probablement comme toi aujourd’hui, pourquoi ils sont malheureux, épuisés et constamment au bout du rouleau.

Ne sois pas maman pieuvre. Prends soin de toi et tu pourras prendre soin des tiens longtemps et les voir ainsi à leur tour, prendre soin des leurs et être heureux.

Bien que nos enfants soient notre priorité, ils ne doivent cependant pas être la seule.

Merci de partager pour que ce billet atteigne le plus de parents possible 🙂

Le prix des billets de la Course Cool Dad augmente dans quelques jours. As-tu réservé ton départ?

billet

Produits

Instagram

  • Quand mes filles s’amusent avec la nouvelle plateforme de @yogafitnessquebec 
Ma femme adore le yoga et leurs cours en ligne, mais je dois admettre que je suis surpris de l’intérêt de mes petites princesses pour ce sport et surtout, de les voir être si bonnes et concentrées.
#yoga #yogalife #babyyoga #yogafitness
  • Quand t’es juste trop heureux d’être content de sortir dehors après le confinement 😍🌈
  • Trop fier d’être ambassadeur pour @jecoursqc cette année.
La forme physique et la santé n’ont jamais été aussi importants qu’en cette période de pandémie et je suis super heureux de contribuer à vous parler de cette belle gang de trippeux de course à pieds ❤️
  • Un homme et son jardin 🌱
C’est mes filles qui ont emporté toutes mes poches de terre jusque dans la cour 😍
  • C’est capotant et même un peu honteux qu’en temps normal au Canada, 250,000 enfants comptent sur le le Club des Petits Déjeuner pour les nourrir chaque jour.

On n’est pas en Inde là!!!
On parle de nos voisins, d’amis de nos enfants et de connaissances qui peinent à offrir un bon repas à leurs enfants 😕

En cette période difficile de pandémie, ils sont maintenant plus d’un Million en situation d’insécurité alimentaire.

On va se le dire, avec l’assistance sociale, les banques alimentaires, les allocations du gouvernement et autre, il faut que tu sois un parent ordinaire en maudit pour pas être capable de nourrir ce que tu as de plus précieux au monde!!!
Oui, j’ai osé dire ça! 
Mais coudonc, ces enfants-là n’ont pas choisi leur famille et on pourra pas inculquer le gros bon sens à tous les parents d’un coup de baguette magique 🤷‍♂️ Mais on peut quand même continuer de donner 🙋‍♂️ Comme les écoles sont fermé, le Club des petits déjeuner réalloue actuellement les fonds vers les banques alimentaires et organismes communautaires des régions les plus à risque afin de continuer leur belle mission.

J’envoie plein d’amour et un énorme merci du fond du coeur à tout ceux qui s’y implique et qui chaque jour, font leur possible pour nourrir ses enfants qui ne demandent qu’une assiette pleine, un peu d’amour et de réconfort. ❤️ #donnerausuivant #clubdespetitsdejeuners

suivez-moi !