Ce n’est pas toujours évident de faire du sport en famille et de faire bouger nos jeunes. Trop souvent, ils vont préférer rester à l’intérieur et pitonner sur un bidule électronique plutôt qu’enfiler des chaussures et aller courir ou jouer dehors.

Il existe tout de même quelques trucs pour les inciter à s’activer et leur apprendre à aimer le sport et ses bienfaits. En collaboration avec Sports Experts, je t’en présente 7 excellents.

1. Faites-le en famille

En plus de nous garder en forme, bouger ensemble est une belle façon d’encourager vos enfants à être actifs et de vous rapprocher d’eux. Il se passe quelque chose de spécial quand on complète 5 kilomètres de course en équipe, qu’on revient d’une randonnée pédestre ou qu’on termine une dynamique partie de hockey-balle dans la rue. Une fierté commune et contagieuse nous habite.

Mes gamins sont encore trop petits pour courir avec moi, mais ils adorent me suivre à vélo. Avant que je n’aie plus de souffle, on discute un peu, on rit et l’atmosphère est propice aux confessions. Quand ça devient plus dur, on s’encourage et on se motive mutuellement.

2. Jouer à des jeux

Une belle partie de ballon-chasseur dans la rue ou une séance de patins à roulettes suffisent à les mettre en action. Achetez-leur des gants de boxe ou un peu d’équipement de sport et organisez un parcours dans la cour arrière. La clé, c’est de rendre l’exercice amusant, confortable et ludique, pas d’en faire un devoir.

On a trouvé des patins ajustables à prix raisonnable pour nos filles. Elles grandissent tellement vite que c’est idéal pour qu’elles les utilisent plus qu’un été. 🙂

Le liens est juste ici si tu veux les voir.

Ma femme adore sa veste de jogging New Balance 🙂

3. Débranchez

C’est normal qu’un enfant préfère pitonner sur des applications à jouer dehors. Ces bidules-là sont aussi addictifs que de la drogue pour eux. Instaurez un horaire et une limite de temps. Ensuite, ils peuvent faire ce qu’ils veulent, mais fini les technologies. Ils sauront bien assez vite se désennuyer et sortir dehors.

4. Le hockey, ce n’est pas assez

Deux séances d’une heure par semaine de hockey, soccer, baseball ou karaté, ce n’est pas suffisant pour un enfant. Santé Canada recommande 60 minutes d’activité physique par jour pour les enfants de moins de 16 ans.

Si on considère que les enfants ont, en général, des cours d’éducation physique une seule fois par semaine, et qu’ils sont inscrits à un autre sport deux fois par semaine, il leur manque encore 4 séances sportives pour bouger suffisamment.

Camille porte des leggings presque 100% coton vraiment confortables

Soyez créatif et n’ayez pas peur de les inscrire à des sports moins populaires, comme un cours de BMX, de tir à l’arc, de boxe ou de Katag (combat d’épées de mousse).

5. L’équipement

Je sais que ce n’est pas toujours donné de s’équiper sur le sens du monde, mais certains accessoires sont très abordables et vous serviront longtemps si vous investissez un peu.

Pensez à vous procurer une corde à sauter et de bons souliers légers , même pour les enfants. Laissez faire les rabais et les souliers “cheaps” , pour des petits pieds actifs et en pleine croissance, ça vaut vraiment la peine d’investir un peu.

Je suis en amour avec mes New Balance . Une échelle souple et un punching bag devraient être dans tous les sous-sols, même si c’est seulement pour que le petit dernier se défoule quand ça ne feel pas.

Charles porte des shorts Under Armour comme papa.

Des haies, un vieux pneu, des élastiques,  quelques poids libres et avec un peu d’imagination, pour moins de 200 $, vous serez équipé pour une foule d’entraînements aussi variés que stimulants.

6. Les vêtements

Faire du jogging avec des shorts trop serrés ou un chandail trop chaud, c’est aussi agréable que d’écouter un match de hockey sans rondelle. Gâtez-vous un peu et habillez-vous pour être prêt à travailler. Après tout, on ne fait pas d’escalade sans harnais et on ne joue pas au hockey sans bâton.

C’est simple, quand tu te trouves beau dans ton habit de sport , c’est moins pénible de le porter et de se motiver. Pour les petits, n’ayez pas peur des chandails aux couleurs voyantes . Ils seront plus faciles à repérer en public et par les voitures quand ils jouent dans la rue.

7. La récompense

Prenez le temps de parler un peu après l’exercice. Demandez-leur ce qu’ils ont aimé et ce qu’ils voudraient faire la prochaine fois.

Parce qu’il faut bien se gâter après un bon workout, récompensez-vous et votre gang avec une slush, un smoothie ou même une sortie spéciale. Il n’y a pas juste la salade dans la vie, tout est une question d’équilibre. Ici, on se fait un vendredi pizza quand on a eu une belle semaine active.

Trouvez ce qui vous fait du bien, ce qui vous motive et mettez-y les efforts. Ma belle-mère dit toujours que, dans la vie, ça rapporte où tu mets du temps. Pourquoi on ne mettrait pas un peu d’efforts et de temps dans notre santé familiale?

T’as aimé? Merci de partager 🙂

 

Cet article est écrit en collaboration avec Sports Experts.  Toutes les opinions émises sont les miennes et sont sincères.

Produits

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.

suivez-moi !