J’adore mes enfants, passer du temps avec eux, échanger, rire, nous amuser ensemble et discuter de tout de de rien, c’est un de mes grands plaisirs, mais il y a une chose que je ne suis pas capable de supporter, les spectacles!

Là, je ne parle pas de leurs pièces de théâtre d’école, des spectacles de chant, de cheerleading ou de musique, je parle des petits spectacles improvisés qui s’organisent souvent quand il y a des amis ou de la visite à la maison.

Ça commence généralement de la même façon, les enfants ont l’idée de préparer un spectacle pour les parents et ce qui est bien, c’est qu’en général, la demie heure ou mieux, l’heure qu’ils passent à se préparer et à répéter est assez tranquille.

On en profite pour jaser un peu et prendre un petit verre entre amis pendant qu’on croit les gamins occupés à un jeu quelconque dans leur chambre ou au sou-sol…

Mais non, loin de là, ils préparent une séance de torture parentale collective.

Puis, le glas sonne et on est avisé par des cris d’enfants survoltés à l’idée de nous présenter leur “concept” haut combien divertissant.

-Ça va commencer!

On s’installe donc, soit par terre ou sur une chaise trop petite et on essaie de se convaincre que ça va être cute, drôle, qu’ils sont donc beaux et artistiques nos petits loups. Puis l’horreur commence.

Le début se passe généralement bien, une petite présentatrice gênée nous fait part du déroulement de la représentation et la première minute nous surprend parce qu’ils ont travaillé fort. Un décor, ils sont déguisés, ils ont inventé une histoire, c’est donc ben cute!

 

C’est là qu’un des marmots, souvent le plus énergique de la gang, commence à sortir du scénario et à improviser. Il se trouve drôle et nous aussi. Il fait des blagues et des petits pas de danse comiques, mais ça ne fait pas l’affaire de tous et l’ambiance tourne au vinaigre assez vite.

Arrive le metteur en scène, frustré comme mille que ses règles ne soient pas respectées à la lettre et éclate alors rapidement une chicane atomique pendant que nous, assis sur une chaise en plastique Dora, on essaie de faire semblant que ça nous intéresse encore.

-T’écoutes jamais les consignes!

-Mais c’est plate ton histoire

-Tu voulais le faire tantôt!

-Pis là ça me tente plus, je voulais être la princesse moi!!!!

Pleurage, cris, colère, on passe vite de spectateur à intervenant en conflit et on essaie de recoller les pots cassés de la pièce de Broadway qui a mal tourné, mais rien n’y fait. Même si le show reprend, plus personne ne s’y amuse et tous sont à couteau tiré; sauf celle qui est juste trop contente de jouer la princesse. On fini souvent par simplement attendre que ça finisse pour retourner à nos discussions d’adultes en essayant de se convaincre qu’on les a donc ben trouvé mignons nos minis acteurs.

Il y a quelques semaines, on a eu droit à une version de la Voix dans notre sous-sol. Un samedi de beau temps où j’avais une liste longue comme celle du père Noël à faire. Après que ma fille et trois de ses amies eurent chacune terminé leur chanson et que je pensais que la fin approchait, mon fils arrive au micro et annonce le deuxième “tour”.

Moi: Il y a une autre chanson?

Lui: Oui, chaque fille fait 5 chansons, 2 duels et on choisit le gagnant.

J’ai sérieusement pensé faire semblant d’avoir une crise cardiaque.

Sont beaux mes minis, sont fins, sont doux et je suis fier d’eux. 99% du temps, j’adore ce qu’ils font et je les encourage, mais les spectacles… Ouf!

Partageons un peu; honnêtement, quelle est la chose que font tes enfants qui t’énervent?

Produits

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.

suivez-moi !