J’ai deux filles, ok non j’en ai trois, mais la petite dernière est encore un bébé donc je vais rester avec mon début d’anecdote, j’ai donc 2 filles (j’ai aussi un fils, mais c’est pas ça l’important).

Bref, j’ai deux grandes qui vont à l’école, et à peu près la seule chose qu’elles aient en commun autre que leur nom de famille, sont les reflets roux de leurs tignasses.

Pour le reste, elles sont totalement différentes. L’une est artiste, l’autre est sportive, la plus vieille est hyper timide et réservée, tandis que rien ne peut arrêter la cadette, qui est la première à aller se présenter à des inconnus et à se faire une place dans un groupe.

Donc, j’ai besoin de “techniques parentales” différentes pour les aider et les accompagner dans leur développement. Ben oui, les enfants, ça ne s’élève pas tous pareil!

À l’école, la petite ne se laissera jamais intimider, c’est une véritable force de la nature celle-là. Je dois même l’encourager dans ses efforts de contrôle de ses émotions. Parce qu’elle s’exprime parfois trop facilement et avec trop de conviction sur les choses qui ne font pas son affaire.

L’ainée elle, laisserais quelqu’un lui enlever les souliers des pieds avant de se plaindre, ce qui rend son quotidien à l’école, endroit où la loi de la jungle prévaut souvent, parfois difficile.

Elle se fait souvent achaler et agacer dans l’autobus. Des enfants plus turbulents se moquent d’elle et nous en avons parlé ensemble quelques fois. L’autobus, c’est un peu une zone “libre” pour les petites terreurs. Le seul adulte est cloitré 10 mètres en avant et toute son attention est sur la route plutôt que sur ce qui se passe, alors les gamins en profitent, et c’est un peu normal. Boys will be boys comme on dit, mais ma cocotte n’est par contre pas obligée d’être le souffre-douleur d’une bande de gamins ayant besoin de lâcher leur fou à la sortie des classes.

 

Tu fais quoi quand ils t’agacent?
Je les ignore ou je leur demande d’arrêter
Ça fonctionne?
Non…
En as-tu parlé avec les professeurs?
Oui, mais il n’y a personne dans l’autobus pour surveiller…

Je ne savais plus trop quoi lui dire. Je suis peut-être un père présent, je n’ai vraiment pas toutes les solutions. J’ai donc baissé la voix et je lui ai chuchoté à l’oreille.

-Ben envoie-les donc promener coudonc!
-Papa! J’ai pas le droit de faire ça, je vais me faire avertir ou perdre un privilège.
-Ma puce, tu dois jouer avec les mêmes règles que les autres si tu veux t’en sortir et ne pas passer l’année scolaire au complet à te faire terroriser dans le bus. S’ils te traitent de noms, tu as ma pleine permission de les traiter de noms et de leur faire un beau gros doigt d’honneur si rien d’autre ne fonctionne!

-Pour vrai?
-Ben quin! Et si tu as du trouble avec un adulte à cause de ça, sois certaine que papa va être là pour toi et qu’il n’y aura pas de conséquence pour t’avoir défendu!

C’est peut-être pas la plus brillante des réactions, mais à ce moment-là, ce fut la mienne.

Elle n’a pas dit grand-chose après ça, le concept était pas mal clair, mais la lueur dans ses yeux était tout ce que j’avais besoin de voir pour me confirmer que j’avais touché dans le mile.

Dans la vie, tu peux essayer d’être courtois, de jouer selon les règles et de faire preuve de civisme, mais quand tu es la seule à agir ainsi, tu n’es plus quelqu’un d’aimable et de tolérant, par tes agissements et ta bonté, tu seras devenue une victime. Et les victimes, elles n’ont pas à passer leurs vies à s’excuser et à subir, elles ont aussi le droit d’enfreindre certaines règles que tous décident d’ignorer.

Je ne sais pas ce qui adviendra de sa prochaine confrontation, mais au moment d’écrire ces lignes, j’ai été présent aux yeux de ma fille et elle a pu constater que son père l’appuyait et accordait de l’importance à l’épreuve qu’elle traversait, et c’est à peu près la seule chose qui importe pour moi en tant que papa.

Comme parent, on n’aura jamais toutes les pistes de solutions ou toutes les réponses, mais c’est pas ça qui compte. La seule chose que tu as à faire, c’est d’être là, d’écouter et de faire de ton mieux pour te mettre à leur place. Dans la majorité des cas, les problèmes vont se régler d’eux-mêmes et ce qui va rester, c’est que tu auras su être emphatique et à l’écoute quand dans les moments importants.

Dans le fond, c’est ça notre job!

Je te raconte la suite lors de la prochaine chicane d’autobus.

 

Merci de continuer à faire connaitre Cool Dad 🙂

Produits

Instagram

  • Tradition familiale. Le choix de notre sapin NATUREL 🎄
Oui c’est du trouble, oui on ramasse des aiguilles tout le mois de décembre, mais cette odeur ❤️ Vous êtes plus sapin en plastique ou vrai salin?
  • Jouer au coiffeur avec ma petite carotte d’amour ❤️
Maudit qu’elle est belle et unique.
#ginger #redhair #bb4
  • La boutique Cool Dad est ouverte et remplie de nouveaux produits...
Tsé, juste à temps pour 🎁🎄😱 Le lien est dans ma bio ☝️
cooldad.ca

J’en profite aussi pour vous présenter Mélissa, la femme de Jeff (mon nouveau partenaire) une amie et une mère dynamique de six enfants!
  • Je ne voulais pas de hamster!
Mais maintenant que le reste de la famille m’a tordu le bras...
Autant s’amuser un peu 😂
  • Petit bain de toutous entre soeurs pour un samedi matin rigolo et relax en famille ❤️

suivez-moi !