L’allaitement, c’est bon, c’est même très bon. On se le fait crier par la tête partout. Dans les publicités, sur internet, à l’hôpital, etc.

Tellement, que le biberon semble être devenu l’ennemi public numéro un, juste à côté de Donald Trump!

Le hic, c’est que l’allaitement n’est pas pour tout le monde. Pour ma conjointe, c’est impossible. Elle a une condition physique qui fait qu’elle n’a aucun lait. On a tout essayé, tire lait, médication, truc de grand-mère, il n’y a rien à faire. La montée laiteuse ne vient jamais.

Par contre, elle a du colostrum. Donc les premières heures avec bébé sont très importantes pour elle, c’est le seul moment où maman peut donner le sein et profiter de ce précieux peau à peau.

C’est lors de la naissance de bb4 que nous avons été confrontés à ce que j’appellerais l’imbécilité bureaucratique de nos établissements. Les protocoles de l’hôpital où nous étions, ces mêmes protocoles qui encouragent tant l’allaitement et vantent les bienfaits du lait maternel, ont essayé d’empêcher une maman d’allaiter.

Je m’explique; après l’accouchement, bb4 faisait un peu de fièvre, rien de bien grave, mais elle a quand même été transféré à la pouponnière pour quelques heures afin qu’elle reste sous surveillance.

Pendant que j’étais avec la petite à la pouponnière, maman faisait sa toilette et se préparait tranquillement à quitter la salle de “livraison” vers l’autre aile de maternité, située sur le même étage.

À la pouponnière, bb4 se réveillait tranquillement d’une micro sieste et commençait à “couiner” et à chercher le sein. Je l’ai donc confié à l’infirmière et je suis parti chercher le dit sein, à quelques pas de là.

Arrivé dans la salle d’accouchement, maman était bien installée dans un fauteuil roulant et prête à partir retrouver sa fille, elle s’en ennuyait même déjà.

C’est là que les ennuis ont commencé; l’infirmière responsable de notre famille revenait du poste et nous annonça que maman ne pouvait pas quitter la salle.

-Vous devez rester ici, votre chambre n’est pas prête l’autre côté.

-Pas grave, on ne va pas dans la chambre, on va juste à la pouponnière allaiter bébé, on reviendra ici après s’il le faut.

-Non-monsieur, c’est interdit, on peut juste vous laisser aller si vous avez une chambre.

-Euh, bien on reviendra ici après la tétée alors, mais bb4 a soif et maman veut donner le sein, on va toujours bien pas lui donner un biberon parce qu’une chambre, qu’on a pas besoin tout de suite, n’est pas prête…
Je sais que l’infirmière voulait juste bien faire et obéir au précieux protocole de l’établissement, mais aux dernières nouvelles, on est des humains et le gros bon sens, même s’il se fait de plus en plus rare, est encore bien vivant. Non?

Ben non! On n’avait pas le droit d’aller à la pouponnière.

Après quelques échanges houleux, elle est allée demander conseil au poste des infirmières. À son retour, rien n’avait changé.

-Monsieur, c’est parce que lors du transfert d’aile, je vous confie à une autre équipe médicale qui est responsable de la santé de maman. Comme la chambre n’est pas prête, je ne sais pas à qui vous confier vous comprenez?

-Je comprends surtout qu’on s’en va à la pouponnière, où il y a 3 infirmières qui travaillent en tout temps et qui vont bien s’en rendre compte si maman tombe par terre et se met à saigner partout! On est dans un hôpital, j’ai même croisé du monde sur des civières dans le corridor des urgences et savez-vous quoi, il n’y avait pas “d’équipe” médicale à leur chevet!

-Monsieur, c’est juste que…

Là, j’ai perdu patience. Je sais à quel point ma femme a de la difficulté à vivre avec le fait qu’elle ne peut pas allaiter, je sais que pour elle, et même pour moi, ces premiers jours, ces premières tétées sont importants, j’ai fait ma job de père et j’ai pris les choses en main.

Dommage, mais ce n’était pas un protocole servant à protéger l’hôpital qui allait gérer MA famille.

J’ai interrompu l’infirmière:

-Je comprends vos règles madame, mais heureusement ce ne sont pas mes règles. C’est par contre ma famille, et je vais escorter ma femme jusqu’à son bébé qui a soif et vous êtes la bienvenue pour soit nous accompagner, soit appeler la sécurité. Merci pour tout.

De ce pas, j’ai pris le fauteuil roulant et je me suis dirigé vers la pouponnière, à quelques mètres de là.

L’infirmière nous a accompagné et vous savez quoi, une fois arrivé à la pouponnière, notre chambre était prête et tout est rentré dans l’ordre.

Bb4 a eu le sein, maman était heureuse et j’avais le sentiment du devoir accompli. Je suis un gars cool 99% du temps, mais si tu te mets en travers du chemin de ma famille, papa ours apparaît.

Quand les protocoles, les normes et les règlements se mettent à gérer nos vies et à prendre le dessus sur la logique et le gros bon sens, on perd tout ce qu’il y a d’humain en nous; notre instinct, notre humanité et notre capacité à prendre des décisions.

Quand ce jour-là arrivera, nous ne serons plus que des robots, au service des comités, des directions et des normes établies par d’autres. Excusez-moi, mais ce n’est pas un monde dans lequel j’ai envie d’élever mes enfants.

P.S. Je tiens à spécifier que l’infirmière ne faisait qu’obéir aux règles et qu’elle comprenait très bien notre situation. Nous avons eu des soins merveilleux de toute l’équipe médicale lors de notre séjour et chaque intervenant a fait de son mieux pour veiller à la santé et au bien-être de maman et bébé. Si seulement les directions d’établissement pouvaient le comprendre et reconnaître la qualité de ses intervenants, tout le monde gagnerait à un peu plus de l’attitude.

Produits

Instagram

  • Lui ❤️
On a comme des airs tsé!
Je ne sais pas comment il a réussi à mettre son pied dans notre photo 😂
  • Tradition familiale. Le choix de notre sapin NATUREL 🎄
Oui c’est du trouble, oui on ramasse des aiguilles tout le mois de décembre, mais cette odeur ❤️ Vous êtes plus sapin en plastique ou vrai salin?
  • Jouer au coiffeur avec ma petite carotte d’amour ❤️
Maudit qu’elle est belle et unique.
#ginger #redhair #bb4
  • La boutique Cool Dad est ouverte et remplie de nouveaux produits...
Tsé, juste à temps pour 🎁🎄😱 Le lien est dans ma bio ☝️
cooldad.ca

J’en profite aussi pour vous présenter Mélissa, la femme de Jeff (mon nouveau partenaire) une amie et une mère dynamique de six enfants!
  • Je ne voulais pas de hamster!
Mais maintenant que le reste de la famille m’a tordu le bras...
Autant s’amuser un peu 😂

suivez-moi !