Survivre à la route avec de jeunes enfants

C’est le temps des vacances, et qui dit vacances dit route, souvent beaucoup de route.

Le road trip en couple, c’est la facilité; on roule, on jase, on écoute de la musique, on s’arrête de temps en temps pour casser la croute, pas de stress!

Avec des gamins, et surtout un bébé, la route peu devenir un vrai cauchemar!

Et comme on vient de se taper 2500 kilomètres en 3 jours avec 4 enfants dont un bébé de 5 mois, j’ai pensé vous partager mes meilleurs trucs parce que oui, notre voyage s’est merveilleusement bien passé!

J’ai pas dit que ça avait été facile là…

Premièrement, planifie, planifie, planifie.

Quel chemin allez-vous prendre? Est-ce que vous allez croiser de grandes villes à l’heure de pointe, est-ce qu’il y a des travaux? Le GPS, c’est bien, ça t’assure d’arriver au bon endroit, mais ça ne te dit pas par où tu vas passer.

Traîne-toi une carte histoire de savoir où vous êtes sur la planète, où est le prochain resto, les prochaines salles de bains, etc.

Quelque part en Georgie, on commençait tous à avoir faim et mon fils voulait aller aux toilettes, croisant un “rest area” j’ai dit : Ok, on arrête au suivant. Mais on entrait dans une immense zone de rien du tout et la prochaine sortie bouffe toilettes était vraiment loin. Il a fini par pisser sur le bord du chemin et je me suis tapé des “on a faim” pendant 35 minutes.

Sachez où vous êtes et vous vous éviterez ce genre de pépin.

Pour l’essence, c’est la même chose; n’attendez pas d’être presque à sec pour faire le plein, certaines stations-service en région ferment tôt le soir et ouvre tard le matin. Soyez prévoyant; arrêtez souvent, surtout si vous traversez des régions éloignées.

Remplissez la voiture de collations, fruits, bouteilles d’eau, jus, boissons énergisantes. Ça vous permettra d’espacer les arrêts bouffe, d’occuper les gamins et de sauver un peu d’argent par la même occasion.

Prévoyez aussi doudous, oreillers, coussins, les enfants auront beaucoup plus de facilité à faire un dodo s’ils sont bien installé que la tête appuyez sur un appuis bras.

Parlant de tenir les gamins occupés, rien ne gâche plus un road trip qu’un morveux qui hurle aux 5 minutes: “C’EST QUAND QU’ON EST RENDU?” Pour éviter une telle situation, rien ne vaut une visite aux magasin de gogosses avant de partir.

Quelques livres de collants, des petits jeux qu’ils n’ont jamais vu et vous êtes bons pour un peu de tranquillité. Le iPad, une mini télé ou tout autre gadget électronique du genre pourra aussi être très utile pour acheter un peu de paix pendant que vous mangez des kilomètres, mais rien ne vaut les bons vieux jeux de char.

Faire l’alphabet des marques de voiture; Acura, Buick, Chrysler.. Ou trouver chaque lettre sur les plaques d’immatriculation. Nommer des moyens de transport ou des mammifères à tour de rôle est aussi parfait pour passer le temps.

Quand vous faites un arrêt repas, c’est pipi en arrivant et pipi en repartant. Ils vont se plaindre qu’ils n’ont pas envie, ne les croyez pas! Y’a du pipi là-dedans.

Mon fils a juste envie 5 minutes avant de pisser dans ses culottes. Quand je le force à y aller pour la route, je l’entends toujours “couler” pendant au moins 15 secondes, même s’il affirmait ne ps avoir envie! N’ayez pas peur d’être le bourreau des toilettes et de gérer leurs vessies.

Je fais aussi courir mes enfants quand on s’arrête, un vrai prof de gym! Des squats, une game de tag, premier rendu à la poubelle, et je suis non négociable. Les petites jambes, ça doit se dégourdir et ça évite les pattes endolories sur le siège d’en arrière.

T’as affaire à ne pas te plaindre d’être pris dans le char si t’as pas voulu courir et jouer tantôt!

Le secret, à part la préparation, c’est de suivre le rythme du plus jeune, c’est lui le boss.

Pour nous, ça voulait dire arrêter pour chauffer un biberon au Mc Do à 18:00 même si on venait de reprendre la route à 17:30. S’occuper des besoins du bébé, c’est pas mal plus facile que d’essayer d’arrêter une crise parce que tu ne l’as pas écouté!

Roulez le plus possible pendant ses heures normales de sieste, rouler le soir aussi peut être plus facile, mais attention à la fatigue.

J’ai déjà eu grave accident avec ma femme quand nous étions jeunes et laissez-moi vous dire que je n’étais pas trop fier d’appeler ses parents de l’hôpital pour leur demander de venir nous chercher à Trois-Rivières. Un accident sur 2 relié à la fatigue au volant est mortel; ça fait réfléchir.

Arrêtez-vous souvent, mais pas trop longtemps, et surtout, soyez prudent. Faire de la route en famille, ça peut être vraiment plaisant si chacun sait respecter son champ d’expertise. Le chauffeur conduit et le copilote gère le reste.

Mesdames, ça veut dire: évitez de gérer la route si vous êtes assis du côté où il n’y a pas de volant et tout va bien aller 🙂

Là dessus, bonne route et soyez patient, vous arriverez quand vous arriverez.

En tout cas, y’a une petite fille qui était contente d’arriver! Puis ma face aussi, on dirait que je viens de passer 4 jours sans dormir, ce qui, en y repensant, n’est pas trop loin de la réalité!

C’est ça que ça fait 2500 km de route avec 4 enfants lol

Vous allez où pour vos vacances cette année?

Produits

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.

suivez-moi !