Les décisions que l’on prend sans raison…

Hier, après une semaine majoritairement ordinaire côté météo, les enfants ont finalement pris le dehors d’assaut.

Et pas à peu près!

C’était pédagogique pour mes deux grandes filles et l’on a décidé de ne pas envoyer fiston au C.P.E. Après avoir avalé une pomme et un bol de Mini Wheats, mon petit bonhomme me demandait déjà d’aller jouer dehors. Il n’était même pas 8:00!

“Ben non, il est ben trop de bonne heure mon grand!”

Lui: “De bonne heure pourquoi? J’ai déjeuné et j’aimerais ça aller faire des tours de rues en vélo papa.”

Puis je me le suis demandé; pourquoi? Dans le fond, la rue, c’est pas la caisse populaire. Ça n’ouvre pas de 9:30 à 11:30. Pour pas qu’il dérange les voisins? C’était un vendredi de semaine, la plupart des maisons du quartier étaient vides.

En plus, il n’y avait pas un chat dehors, rien pour encourager mon fils à crier à tue-tête. Mon garçon, il peut s’énerver et faire du bruit avec ses amis, mais hurler tout seul en roulant à vélo, jamais vu.

“Ben oui, vas-y donc mon grand faire du vélo.”

Dans le temps que j’ai fini de de prononcé le “lo” de vélo, il avait déjà ses espadrilles aux pieds et il franchissait la porte.

Les gamins attendent l’été depuis tellement longtemps, de quel droit je le garderais à l’intérieur sans autre raison valable que, ma mère me disait probablement la même chose quand j’étais jeune, ou pour éviter de me faire juger des autres parents qui eux, gardent les enfants en dedans le matin.

Et ça a été pas mal ça toute la journée. Il est sorti vers 8:00 et est rentré pour souper à 18:15.
Je dis “pas mal ça” parce que j’ai bien essayé de le faire dîner en dedans, mais sans grand succès.

Il devait bien y avoir 6 garçons qui criaient et couraient dans ma cour quand je lui ai dit de venir manger. Il s’est approché de la porte, comme un petit animal qui a peur de se faire attraper et avec des yeux de chat piteux, il m’a demandé s’il pouvait manger dehors?

“Non, ça fait 5 heures que t’es dehors mon grand, viens t’assoir un peu, ça va te faire du bien de relaxer et de manger assis 15 minutes”

Et puis encore une fois, il m’a demandé pourquoi, mais je n’avais pas de réponse…

Il devait s’assoir et manger comme tout le monde, juste parce que j’en avais envie, parce que ma mère avait fait pareil avec moi. Mais dans mon temps, quand j’étais gamin, je pouvais jouer dehors à l’école, je pouvais crier, courir, lutter avec mes amis et j’avais de l’éducation physique presque 3 fois par semaine.

Ma mère m’assoyait quelques minutes pour manger parce que c’était le seul moment dans la journée ou mes fesses voyaient une chaise.

Mais on est vraiment plus là aujourd’hui!

Les enfants, surtout les garçons, sont collés à des bancs d’école ou de garderie 8 heures par jour, contraints au silence, à la “voix d’intérieure” et au calme sous la menace de faire avancer un pion, de recevoir une conséquence ou de perdre un privilège.

En dehors des maudits Cubes Énergie, que l’on entretient à grand coup de subventions afin de se déculpabiliser du peu d’efforts investis dans le sport les autres 9 mois de l’année scolaire, le “grouillant” et l’énervement sont devenus l’ennemi public numéro un!

Hier après souper, fiston à manger, en plus de son assiette, 2 toasts au beurre de peanut, 1 demie banane, un yogourt et un brownie, juste avant de tomber raide mort dans son lit.

Je ne lui ai pas crié de se recoucher 22 fois, je n’ai pas eu à vérifier s’il y avait un monstre dans sous son lit ou à lui apporter 2 verres d’eau. Il était sale, épuisé, plein d’éraflures sur son genou et c’était le plus heureux des enfants.

Et ce matin, pendant que j’écris ces quelques lignes, il dort encore!

Le sport, l’activité physique, le mouvement chez les garçons, quand j’entends dire que ce n’est pas essentiel, je dis en effet; c’est vital!

Alors ouvrez vos portes, envoyez-moi tous ces petits monstres-là dehors et redonnons un peu à l’enfance, de ce qu’elle manque tant durant cette l’année scolaire, du jeu et de la liberté.

 

Le cadeau parfait pour la Fête des Pères!!!

billet

Produits

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.

suivez-moi !