Ça c’est passé il y a quelques jours, mon fils descendais l’escalier avec la même expression qu’un gars qui vient de trouver 20$…

Moi: Qu’est-ce t’as Charles, tu as donc bien l’air content?

Lui: Oui, pas mal! Je vous ai vraiment aidé aujourd’hui!

Là, mon cerveau roule déjà à toute vitesse; je repasse la journée dans ma tête et j’essaie de trouver où et quand il nous aurait aidés…

Moi: Ok, bien merci j’imagine…

Lui: Viens voir en haut tu vas voir!

Nous montons donc au premier étage ensemble, mais j’ai un mauvais feeling. C’est vrai que ça faisait au moins 15 ou 20 minutes que je ne l’avais pas vu. Avec des enfants, le silence n’est jamais bien loin de la catastrophe.

Arrivés dans la salle de bain, il me lance : Regarde, j’ai fait ça pour vous aider!

Moi: Euh… Je regarde quoi là?

Lui: J’ai toute préparé les débarbouillettes, sont toutes mouillées avec du savon en plus pour que ça soit moins long se laver notre corps.

Moi: Voyons Charles, on ne va pas utiliser 18 débarbouillettes à soir! Ça va sentir le moisi demain si on ne mets pas ça à sécher, en plus t’as pris tout le savon à main là. Il est rendu vide, ça coûte genre 8$ un gros pot de même!

J’étais un peu pompé pour rien, disons que la nuit avec bébé avait été courte et je n’ai aucune honte à l’admettre, je me suis emporté inutilement.

Il me regarde alors les yeux pleins d’eau : Je voulais juste vous aider à cause que c’est beaucoup de travail avec bb4 et j’ai travaillé fort moi aussi, comme toi pour que tu sois content de tout….

Puis il commence à respirer vraiment fort, avec la lèvre qui tremblote et la morve commence à lui couler du nez.

“En plus, j’ai déjà mis la pâte à dent sur toutes les brosses à dents et j’ai même dépliées les serviettes pis je les ai mises sur le bord de la douche pur s’essuyer puis…..Puis…..Puis….

Et pendant que mon fils se dirige lentement vers une crise de nerfs puissance 1000, je me rends compte que dans le fond il voulait juste bien faire. C’était peut-être maladroit, mais le petit, il voit bien qu’on ne l’a pas facile avec le nouveau bébé et il veut juste faire sa part.

J’ai donc fait ce que tous les plus grands hommes font ci souvent, j’ai mis un genou au sol, je l’ai pris dans mes bras et je me suis excusé. Je l’ai remercié de ses intentions, je lui ai même dit que ça allait nous aider et ce soir là, ensemble sous la douche, on s’est lavé avec des débarbouillettes pleines de savon à mains.
Ce n’est pas la pire chose au monde de perdre patience avec un enfant. Le vrai échec c’est quand t’es pas capable de piler sur ton orgueil et de t’excuser comme un homme. Parce que c’est de ça qu’il va se rappeler à la fin. Pas de la chicane ou des gros mots, mais bien du fait que tout le monde peut se tromper.

 

As-tu ton billet pour la course?

billet

Produits

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.

suivez-moi !