Dans leur dernier livre; “Le parent informé”, deux scientifiques/journalistes font un énoncé plus qu’étonnant: les nouveaux pères dorment moins que les mères!

Avant que toutes les mamans se mettent à crier au scandale, sachez que le livre est publié par deux femmes, Emily Willingham et Tara Haelle.

Le livre: The informed Parent

Le principal problème quand on regarde les données sur le sommeil des papas, c’est que tout le monde s’en fou un peu. La grande majorité des études et sondages sur la santé du repos des nouvelles familles est uniquement dirigée vers les mamans, les nouveau-nés et les réactions post-partum de celles-ci.

Cependant, en recoupant les résultats de 3 grandes études sur le sujet, avec pour objectif de comparer le sommeil de chaque parent, elles ont pu constater que les hommes dormaient environ deux heures de moins par jour que leurs conjointes. On peut expliquer le phénomène par le fait que les hommes vont en majorité prendre un congé beaucoup plus court que leur conjointe et sont souvent dans l’impossibilité de faire des siestes ou de se reposer ailleurs que la nuit.

Et une fois le weekend arrivé, plusieurs d’entre eux couperont court leurs nuits, de façon volontaire afin de permettre à leurs conjointes de profiter d’un peu plus de sommeil.

Ici, on peut dire “good job les boys!”

Il faut aussi souligner que l’étude ne mentionne pas une forte tendance que nous désapprouvons totalement, soit le “congé coupé” .

Il s’agit de séparer son congé parental afin de profiter de la saison estivale.

Il est en effet très populaire chez plusieurs jeunes hommes, de ne prendre que quelques semaines parentales à l’arrivée de bébé, pour retourner au travail quelques mois et profiter de la majorité restante des semaines parentales en juillet ou août.

Ici, on dit “fail les boys”.

Il va s’en dire que ce n’est pas quand bébé va avoir 6 mois, qu’il va faire 30 degrés dehors et qu’il fera presque ces nuits que maman va avoir besoin d’un coup de main de papa à la maison. C’est les premiers mois après l’Arrivée de bébé, quand il se lève trois voir quatre fois par nuit et qu’il pleure sans arrêt qu’on a besoin d’être deux, même s’il fait frette dehors…

Là-dessus, faites attention à votre sommeil les parents et soutenez-vous l’un l’autre, parce que sous-estimer les effets secondaires de la fatigue, c’est la pire des choses à faire!

As-tu ton billet pour la course?

billet

Produits

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.

suivez-moi !