J’en ai juste un et je l’aime de même… Pourtant je n’ai aucune raison valable pour vouloir le garder tel quel. Avec trois enfants, ma famille est faite et complète. De plus, la contraception chez ma femme entraîne une foule de petits effets secondaires, de risques inutiles et on ne veut pas envisager la “castration” féminine ou la rupture des trompes, procédure plus invasive et risquée que la version masculine.

Et malgré toute cette logique indéniable, malgré que le choix soit si évident et l’opération si bénigne, je n’ai aucune envie de me faire passer le sac au bistouri. Mon petit sac original et moi, on s’entend bien. Yé pas si petit que ça, pour vrai lol.

Égoïste? Effrayé? Nullement. Mais l’idée de ne plus pouvoir reproduire les trois plus belles choses qui me sont arrivées dans la vie (mes enfants) et de perdre ce qui a créé ces petits êtres, m’empêche de réfléchir de façon logique et rationnelle.

J’ai comme peur d’être un peu moins homme. Ridicule je sais, mais ça se passe comme ça. Je vais être un peu moins moi, un peu moins papa on dirait. Ma blonde ne met pas encore de pression, mais je sens le sujet dans l’air. Comme une odeur de pet dans un espace public. Personne en parle, mais tout le monde la sent.  C’est là et c’est tout.

Deuxième inquiétude: si jamais on se laissait. Si jamais ensuite, je rencontrais une autre femme dans quelques années et que celle-ci, malgré qu’il y ait déjà trois enfants dans le portrait, en veuille un autre, un à elle… Si mon sac ne marche plus, on fait quoi? On achète un petit chinois?

Parenthèse. Pardonnez ici la rudesse de mes paroles, mais quand on doit aller en Chine ou dans un autre pays louche, verser une petite fortune au gouvernement Chinois en permis et en paperasse et faire un “don” de plusieurs milliers de dollars à un orphelinat pour obtenir un enfant, ça devient une transaction monétaire, bref un achat. Vous pouvez l’aimer, vous en occuper et le considérer comme votre enfant (ce qu’il est après tout), vous l’aurez quand même acheté. C’est comme ça et c’est pas plus grave. End of story! Si le Québec s’enlevait les doigts du nez en matière d’adoption, se serait beaucoup plus simple, mais c’est un tout autre sujet.

Bref, si la vie me fout une baffe dans la face et me sépare de ma conjointe pour une raison ou une autre, ou pire me sépare de mes enfants… Je déteste y penser, mais ça arrive. Un plan B n’est jamais de trop, surtout quand on parle de mon petit sac.

Vous pourrez dire que ça se rebranche tant que vous voulez, ce n’est pas aussi simple que ça et ça ne vient avec aucune garantie de fonctionnement. En plus, si ça se rebranche et que les docs sont si bons à le faire, c’est parce que tout un tas de gars ont dû le faire rebrancher.

Des gars qui, au départ, comme moi auraient peut-être dû hésiter ou attendre un peu plus, non?

Votre petit sac, il fonctionne encore ou pas? Vous y pensez, on vous met de la pression?

En tout cas, le mien et moi, on vous souhaite bonne journée!

Ajout 2017: Une chance que j’ai tenu mon bout (jeu de mot involontaire) parce que sinon, cette petite merveille là ne serait jamais arrivée dans nos vies! Avant le coup de bistouri, soyez bien certains des raisons qui vous poussent à le faire et ne le faites surtout pas pour les autres. C’est votre petit sac à vous!

IMG_7751

As-tu ton billet pour la course?

billet

Produits

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.

suivez-moi !