Ta vie de couple a pris le bord, elle n’est maintenant que l’ombre d’elle même, elle vivote. Entre un bec volé dans la salle de bain et une tape sur les fesses en se croisant dans le corridor, il ne reste pas grand-chose de votre amour, de votre passion.

Vos nuits sont courtes et entrecoupées, vos journées trop longues, épuisantes et entre les deux, cet état de fatigue généralisée, qui s’immisce partout et qui rend votre quotidien à peine supportable.

La communication est au point neutre, se résumant surtout à de courts échanges d’informations familiales. Est-ce que le petit a bien bu? La dernière couche a été changée quand? On mange quoi pour souper? Et tu te surprends parfois à te demander, malgré tout l’amour que tu portes à ton enfant, si c’est vraiment ce que tu voulais, si ton couple était assez fort pour survivre à un bébé.

Je vais te confier quelque chose, il y a sur terre, aucun couple assez fort pour avoir un bébé et trouver ça facile! C’est peut-être beau, mignon et plein d’amour un enfant, mais c’est aussi la pire épreuve qu’un couple peut traverser dans son existence.

En dehors d’un épisode d’adultère, rien ne viendra ébranler les fondations de ta vie amoureuse autant que l’arrivée d’un nouveau-né. C’est un fait!

Seulement, tu dois te souvenir de ceci, ton couple n’est pas mort, il n’est même aucunement en danger, il est juste là, dans le garde-robe, caché en dessous d’une pile de linge sale, cerné autant que toi et il attend que le petit vieillisse un peu, que vous dormiez six heures en ligne, et que les choses se calment, pour ressortir vous faire un beau; “coucou comment ça va les tourtereaux!”

On a souvent la mémoire courte et la fâcheuse habitude de voir à trop court terme. Oui, vous ne faites plus trop l’amour et vous n’avez pas assez de “quality time” ensemble depuis quelques mois, mais baser ta perspective complète de votre relation sur les derniers mois est une grave erreur.

Il faut vous donner du temps, juger votre situation dans son ensemble, voir le “big picture”. Votre complicité ne s’est pas bâtie en un an, pourquoi serait-elle donc disparue en un an? Ça va prendre du temps et du travail pour retrouver votre dynamique amoureuse, vous n’êtes plus juste un couple, il y a quelqu’un d’autre dans l’équation et son arrivée a fait de vous une famille; pensais-tu sérieusement que ça n’allait pas emporter son lot de difficultés et nécessiter une sérieuse adaptation?

Avant de penser que tout est fini, que vous vous êtes trompés et de broyer du noir, pense un peu à la suite. Élever un enfant à deux, c’est difficile, en élever un tout seul, c’est une tâche colossale.

Donne-toi du temps, parlez-vous, lisez sur le sujet, allez jusqu’à consulter, c’est la moindre des choses non? La plupart des problèmes de couples ne résistent pas longtemps à une bonne discussion franche devant un professionnel matrimonial.

Ton enfant, ton bonheur et ton couple méritent que tu te battes pour eux, que tu prennes les armes, n’abandonnent pas la partie trop vite.

braveheart

 

T’as vraiment pas envie de te dire; on aurait dû en faire plus, on aurait dû essayer plus fort, j’aurais dû nous donner une chance…
Se séparer à cause de difficultés liées à l’arrivée d’un enfant, c’est choisir d’appliquer une solution permanente à un problème temporaire.

Ayez confiance, donnez-vous du temps et persistez, c’est juste un petit creux de vague, la remontée est déjà en route.

Produits

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.

suivez-moi !