5 conseils essentiels pour survivre à l’arrivée d’un nouveau-né.

1- Si tu veux la paix, prépare la guerre

Ça va être beau, vous allez triper, vous deviendrez une famille ! Mais ça va aussi être la chose la plus difficile que vous aurez à traverser. Bonne nouvelle, ça devient de plus en plus facile avec le temps et vous deviendrez bons, mais oui, vous allez en baver. Donc soyez prêt. 

Avant le grand départ à l’hôpital, rangez la maison, videz les poubelles, remplissez le frigo et le congélateur de bouffe. Allez au resto et faites le plein de petites sorties et de sommeil.

Réglez vos petits différends de couple, parlez de comment vous voyez les prochaines semaines, de ce que vous attendez de l’autre et de la manière dont vous voyez votre rôle à venir. Avant l’arrivée de bébé, c’est le temps de remettre les compteurs à zéro. Donnez-vous une chance et passez l’éponge sur tout avant le grand moment…

Ah oui, j’oubliais presque… Baisez aussi! Gâtez-vous et magasinez-vous un peu de tendresse parce qu’après l’hôpital, y’aura pas juste votre sommeil et votre vie sociale qui deviendront inexistants !

Pas d’inquiétudes, ça revient ça aussi, mais chaque chose en son temps.

2- Faites-vous confiance

Ça fait des millions d’années que l’espèce humaine se reproduit. Si on a pu s’en sortir en accouchant dans des grottes sur le bord d’un feu, vous allez vous en sortir vous aussi. Lisez un peu sur le sujet, utilisez votre gros bon sens et consultez l’expérience de vos mères… ça peut aussi être d’une grande aide.

Ça va être « tough », mais ça va bien aller. Ne soyez pas trop durs avec vous-mêmes. La pire chose à faire quand on traverse une épreuve, c’est d’y ajouter une difficulté inutile en se remettant sans cesse en question…

bebe vomi

bebe vomi

3-Couche-toi !

Oui, couche-toi. C’est essentiel pour survivre, pour ta relation amoureuse et pour ta patience. Je le sais, le petit dort finalement et vous prendriez bien un peu de temps pour rattraper quelques épisodes de vos séries préférées, mais demain matin, quand il va crier au meurtre pendant 10 minutes et que vous ne saurez plus quoi faire, vos comportements et vos réactions seront totalement différents selon votre état de repos. Ça, l’enfant le sentira.

Il est beaucoup plus facile de calmer un enfant lorsqu’on est reposé et patient, que lorsqu’on est énervé et épuisé. Au final, plus vous êtes fatigués, plus vous êtes impatients et plus il pleure… Bref, c’est le bout de la marde faque va te coucher !

House of Cards, Game of Thrones ou Unité 9 vont encore être là demain !

4- N’écoutez personne

Tout le monde va vous donner de bons conseils, des trucs, des choses à faire et vous enterrer avec leurs anecdotes de parents de l’époque. Souriez, évitez les conflits en faisant des « oui oui » et fermez votre gueule !

Le dernier bébé de matante Ginette est né en 1978 et ça fait six mois qu’elle ne vous a pas vus. Ce qu’elle pense de votre façon de lui donner son lait, on s’en balance.

Ça va bien ? Continue !

Ça va mal ? Essayez autre chose !

Souvenez-vous : c’est vous les parents !

5-Fais des shifts et apprends à laisser ta place.

Le sommeil et la patience sont les clefs de la réussite dans les premières semaines. C’est pourquoi vous devez absolument vous appuyer l’un sur l’autre et surtout épauler la maman après l’épreuve de l’accouchement si vous voulez survive et garder un bon souvenir de cette grande aventure.

Les premiers jours, on a utilisé la méthode des « shifts » pour nos trois enfants et ça nous a beaucoup aidés. J’explique:  il y a 3 quarts de 8 heures dans une journée, il s’agit de séparer ceux du soir en deux afin d’assurer à chacun une belle nuit de sommeil ininterrompue.

Le chiffre de 20 h à 4 h du matin (ou à peu près) est à maman et le chiffre de 4 h à midi est à papa, ou l’inverse. Vous pouvez vous coucher ensemble, mais celui qui se lève est prédéterminé et doit veiller au sommeil de l’autre. La qualité de vie est ainsi assurée et tout le monde est en forme et réceptif après un sommeil adéquat.

C’est pas évident quand maman allaite, mais on vous laisse l’adapter à votre gout.

Après tout, vous savez ce qui est le mieux pour vous et votre famille. C’est VOUS les parents !

Cool Dad

As-tu ton billet pour la Cool Dad Race?

Billet Cool Dad Race

Produits

Instagram

  • 3 ans et je la porte encore, même en raquettes. Être un papa en forme, c’est pas juste bon pour notre coeur et notre énergie, ça te permet d’étirer un peu le temps avec bébé ❤️
  • Préparation de petits plats pour grand-papa qui ne peut pas vraiment sortir de chez lui. Occupez vous de vos proches. 
En ces temps difficiles, la famille, les amis et l’amour qui nous rassemble tous sont essentiels afin de restez forts et unis.
  • On profite de la quarantaine pour faire connaître les classiques de notre enfance à la prochaine génération. 📺
Qui reconnaît ce chef d’oeuvre de notre enfance?
  • Quand le monde devient fou, mère nature reste le meilleur endroit pour trouver du calme et reconnecter avec l’homme des bois en nous.
  • Le meilleur moyen d’éviter la pandémie, le monde fou dans les costco et les médias crinqués sur la PEUUUUR!!! Décrocher du système!
#igloolife #zen #aloneinthewilderness

suivez-moi !