OK, je l’avoue, j’ai du fun en tarbar… à jouer avec les enfants ces temps-ci. Pourquoi ? Parce qu’on ne joue plus à la maudite famille, à Jean dit et à la cachette. On fait des jeux de guerre!

Bon, j’entends déjà les gauchistes pacifistes et autres dictats moralisateurs monter aux barricades et parler d’incitation à la violence, de contrôle des armes et de valeurs familiales.

Ben vous pouvez aller regarder Dora et Télé Québec tant que vous voudrez, chez nous, on coure dans toute la maison en riant et en se tirant dessus ! J’aime mieux les voir rire et me poursuivre qu’assis devant un Ipad à pitonner.

J’ai récemment acheté quelques fusils à fléchettes Nerf (ceci n’est pas une info pub, n’importe quelle marque peut faire) et on a bricolé quelques accessoires. Il y a un deux litres de jus décoré qui nous sert de bombe, des toutous qui servent de trésors et les méchants portent des cache-cous ou des tuques noires.

On se sépare la maison en deux équipes et la guerre est commencée. On joue à protéger le président, à voler les trésors, à désamorcer le deux litres de jus et tout un tas d’autres scénarios impossibles.

Les enfants s’inventent des personnages avec plans et cachettes et nous, on essaie juste de ne pas se blesser en sautant par-dessus les meubles comme quand on était gamins.

Ma blonde retombe en enfance chaque fois qu’elle essaie de me tirer dessus !

C’est sûr que c’est plus facile si comme nous, vous êtes plusieurs (nous sommes 5), mais sinon, vous pouvez toujours aller à la chasse à l’ours en peluche ou faire du tir sur cible avec des figurines Mc Do.

Je vous souhaite bonne guerre les Cool Dad et faites attention aux yeux de vos petits. Parce que se tirer dessus c’est le fun, mais le faire sans se blesser c’est encore mieux.

                                                                                                                                                     Cool Dad

Avez-vous votre billet pour la Cool Dad Race?

 

Produits

Instagram

Instagram a retourné des données invalides.

suivez-moi !